Nez - La rivista olfattiva

Società | scienza | arte | cultura | profumo
  • nez-4-italien-montage
  • NEZ-4-IT10
  • NEZ-4-IT-1
  • NEZ-4-IT-2
  • NEZ-4-IT-3
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nez, la revue olfactive étend son champ d’action, et la voici arrivée en Italie !

Il quarto numero porta avanti la sua esplorazione olfattiva e ci conduce ancora più lontano, al di là delle frontiere, delle convenzioni e dei pregiudizi sul nostro odorato.

 

Per cominciare, le Icone dell’universo olfattivo, da Andy Warhol al chimico George de Laire, dalla filosofa Chantal Jaquet al ricercatore David Edwards.
Il Naso dei designers svela i segreti olfattivi di questa professione.
Nel nostro dossier Odorama apprenderete come si percepiscono gli odori quando si è ciechi, l’epopea degli iononi, queste molecole dall’odore di violetta, e vi immergerete – in tutta legalità – negli odori delle droghe. Attraverso le Corrispondenze, potrete leggere una lettera aperta di un giovane profumiere ai più anziani, partire alla scoperta del mondo olfattivo di Sarah Bernhardt, fare una gita ad Amsterdam il tempo di un articolo odoroso ed urbano, contemplare le fotografie di Roberto Greco, capire quali sono i legami tra la bocca ed il naso di Olivier Roellinger, e scoprire un quadro di Fantin Latour grazie agli odori.

Nella sezione Magazine, Annick Menardo, la creatrice di Bois d’Argent, Lolita Lempicka o Hypnotic Poison, condivide la sua visione del mestiere di profumiere ed il suo punto di vista sul settore. Il reportage fotografico è dedicato al bergamotto calabrese, agrume indispensabile alla creazione di acque di Colonia. Un flashback olfattivo ci fa ripiombare negli anni ‘70, mentre la Boutique immaginaria consiglia personalità illustri di quel decennio.

Un vasto dossier riguarda i legami intimi e complessi tra il profumo e l’Arte, e tenta di rispondere a queste domande: la profumeria è un’arte? Il profumo, un’opera dell’ingegno? Il profumiere, un artista? Come sono impiegati l’olfatto ed il profumo nell’Arte di oggi? Analisi e punti di vista sotto l’aspetto giuridico, estetico, storico, industriale…
La Gazzetta dei profumi aiuta a capire meglio un settore in piena evoluzione, grazie al ritratto della marca indipendente originaria dell’Oman Amouage, un’inchiesta nel cuore della contraffazione, e l’albero genealogico del più famoso dei profumi, Chanel N° 5.

Una selezione critica decortica 30 profumi scelti tra tutti i nuovi lanci, cosi come qualche prodotto profumato per il corpo e per la casa.
Infine, un’agenda enumera gli eventi olfattivi da non perdere: libri, mostre o altre manifestazioni (sempre più numerose) legate all’odorato o al profumo.

Hors collection

  • LAVAZZA#4_couv
  • LAVAZZA#4_BAT_28-29-1
  • LAVAZZA#4_BAT_54-55-1
  • LAVAZZA#4_BAT_64-65-1
  • LAVAZZA#4_BAT_94-95-1
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Feu Vif est un mook dédié à la gastronomie, créé par Lavazza, le spécialiste du café. Mi-magazine, mi-book, Feu vif se veut inspirateur, pour les épicuriens et les professionnels de la restauration.
Nouvelles tendances culinaires, produits d’exception, recettes, portraits de chefs, reportages : Feu Vif, aborde la gastronomie sous tous les angles.

Après Richard Toix, Denny Imbroisi et Simone Zanoni,  c’est Vivien Durand (Le Prince Noir, à Lormont, en Aquitaine) qui est à l’honneur dans ce nouveau numéro.

Au menu du n°4 :

La crêpe en apesanteur, description de ce succès dans nos assiettes.
Une idée de la galaxie Alexandre Gauthier (ses plats signatures, ses repaires, ceux qui gravitent autour de lui).
Marin Simon, jeune directeur du Kitchen Ter(re), le dernier restaurant de William Ledeuil.
Sous le radar fait le portrait de six chefs qui font l’actualité.
Matthieu Viannay (La Mère Brazier, 2 étoiles, 69001) revisite sa traditionnelle poulette de Bresse dans la rubrique Tradi/Trendy.
Sugio Yamaguchi (Botanique, 75011) nous fait découvrir les 6 choux qu’il affectionne.
Le jambon de qualité Bellota, un produit dont les grands chefs et les becs fins raffolent.
Nous dresserons aussi le portrait de Maxime Potfer, bartender super doué de l’Experimental Cocktail Club, qui nous offrira 3 recettes de cocktails.
Un jour avec Vivien Durand dans les cuisines du Prince Noir.
La rubrique pâtissière, Bec Sucré, fait la part belle à Sébastien Dégardin (Pâtisserie du Panthéon). Une interview et une recette.
C’est tendance s’arrête sur la success story d’Apicbase, start-up belge créée par Julien Burlat. L’entreprise a développé un logiciel qui gére et optimise les activités des cuisines en liant les données des mets et des photos, afin de générer une sorte de notice visuelle pour chaque mets.
Dans Long court, nous partons à la découverte de Turin, ses acteurs gastronomiques et ses lieux à découvrir.
Caroline Loiseleux, grande croqueuse de raisins, sommelière globe-trotter, sélectionne six boissons, les déguste et les commente.
Et « Un café avec… » Augustin Trapenard (France Inter, Canal+) pour clore le numéro.

L'Écrivain d'odeurs - Jean-Claude Ellena

Conférence olfactive de Jean-Claude Ellena
Le 25 janvier 2018 au Musée du Parfum Fragonard
  • 1708-Contrepoint-Mockup-02

En ce début d’année, venez affiner votre nez et déployer vos connaissances culturelles en écoutant Jean-Claude Ellena.

 

À l’occasion de la sortie de son nouveau livre L’Écrivain d’odeurs, parut le 5 octobre 2017, Jean-Claude Ellena, né à Grasse d’un père parfumeur, revient sur sa carrière de nez et son rapport aux odeurs. En quête de liberté, d’exigence et de mesure, Jean-Claude Ellena n’a jamais cessé de formuler et reformuler cette question centrale : que signifie “être parfumeur” ?
La conférence sera suivie de la signature de son livre « L’Écrivain d’odeurs », Le Contrepoint, Coll. Nez littérature, 17 €, que vous pourrez vous procurer sur place (paiements espèces ou chèques).

 

Informations pratiques :

La Maison Fragonard organisent, un jeudi par mois, une conférence sur le monde du parfum pour les amateurs, passionnés et curieux qui souhaitent le découvrir autour de thématiques diverses.

En partenariat avec Auparfum et Nez, la revue olfactive.

Réservation uniquement en ligne :

https://www.fragonard.com/fr/atelier#regdl=jean-claude-ellena-l-ecrivain-d-odeurs

Prix : 15 €

Conférence de 18 h 30 à 20 h

Musée du Parfum Fragonard

3-5 square de l’Opéra Louis Jouvet

75009 PARIS

Métro Opéra et Madeleine / RER Auber

Nez - La revue olfactive

Société | science | art | culture | parfum
  • NEZ#04_couv
  • FR_NEZ#04_carotte
  • FR_NEZ#04_drogues
  • FR_NEZ#04_flashback
  • FR_NEZ#04_contrefaçon
  • FR_NEZ#04_icônes
  • FR_NEZ#04_lignée_chanel
  • FR_NEZ#04_menardo
  • FR_NEZ#04_portfolio_olfactif2
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9

Le quatrième numéro de Nez poursuit son exploration olfactive, et nous emmène encore plus loin au delà des frontières, des conventions et des idées reçues sur notre odorat.

 

En ouverture, les Icônes de l’olfaction, d’Andy Wharol au chimiste George de Laire, de la philosophe Chantal Jaquet au chercheur David Edwards.

Le Nez des designers dévoile les secrets olfactifs de cette profession.

Dans notre cahier Odorama, vous apprendrez comment l’on perçoit les odeurs lorsqu’on est aveugle, l’épopée des ionones, ces molécules à l’odeur de violette, et vous plongerez – de manière tout à fait légale – dans les odeurs des drogues, qu’elles soient douces ou dures.

Au fil des Correspondances, vous pourrez lire une lettre ouverte d’un jeune parfumeur à ses aînés, partir à la découverte de l’univers olfactif de Sarah Bernhardt, faire une virée à Amsterdam le temps d’un portfolio odorant et urbain, contempler les photographies de Roberto Greco, comprendre quels sont les liens entre la bouche et le nez d’Olivier Roellinger, et découvrir un tableau de Fantin-Latour en odeurs.

Dans la partie magazine, Annick Menardo, la créatrice de Bois d’Argent, Lolita Lempicka ou Hypnotic Poison, nous livre sa vision du métier de parfumeur et son regard sur l’industrie.

L’oud, dont tout le monde parle sans savoir vraiment de quoi il s’agit, est l’objet d’un reportage photo, de sa plantation au flacon.

Une escapade à New-York nous embarque faire le tour des parfumeries et lieux du parfum.

Un flash-back olfactif nous replonge dans les années 70 , tandis que la boutique imaginaire conseille d’illustres personnalités de cette décennie.

Un grand dossier porte sur les liens intimes et complexes que le parfum entretien avec l‘art en tentant de répondre aux questions : la parfumerie est-elle un art ? Le parfumeur un artiste ? Le parfum une œuvre de l’esprit ? Comment l’odorat et le parfum sont-ils utilisés dans l’art aujourd’hui ? Analyses et points de vue sous les angles juridique, esthétique, historique, industriel…

Le Cahier Parfums aide à mieux comprendre une industrie en pleine transformation, avec le portrait de la marque indépendante venue d’Oman, Amouage, une enquête au coeur de la contrefaçon, et l’arbre généalogique du plus célèbre parfum, Chanel N°5.

Un Cahier critique passe au crible, parmi tous les (très nombreux) lancements, une sélection de 30 parfums, ainsi qu’une poignée de produits parfumés pour le corps et la maison, qui ont retenu notre attention dans les dernières sorties.

Enfin, un agenda recense les événements olfactifs à ne pas louper : livres, expositions ou autres événements (de plus en plus nombreux) relatifs à l’odorat ou au parfum.

Nez littérature

Lancement jeudi 28 septembre à 19h à la Librairie Artcurial, 7 Rond-Point des Champs-Élysées, Paris 8e
  • 1708-Contrepoint-Mockup-02

« Il ne s’agissait pas de faire un parfum « blockbuster » en assemblant les points communs de ce que le marché produit, il s’agissait de faire différemment, d’être unique, sans pour autant choquer, qui est une facilité de paresseux ».
En quête de liberté, d’exigence et de mesure, Jean-Claude Ellena, parfumeur de la prestigieuse maison Hermès, n’a jamais cessé de formuler et reformuler cette question centrale : que signifie “être parfumeur” ?
Alors que le marché explose et la concurrence s’accroît, composer un parfum devient en quelques décennies un acte banal de production, soumettant le parfumeur à abandonner progressivement sa créativité. Jean-Claude Ellena a consacré sa vie à ouvrir des voies, remettre en question des certitudes, découvrir et dialoguer avec le monde pour tenter de trouver ses réponses : est-il écrivain d’odeur ? Peintre olfactif ? Créateur d’émotions ? Artiste sensoriel ? Les lumières qu’il nous offre sur ses 40 ans de carrière sans précédent se réfléchissent sur les facettes multiples et méconnues d’une profession devenue trop souvent prisonnière du marketing. Ce témoignage inédit est un voyage, une découverte, autant que la définition, simple et sensible, de ce que pourrait être “un grand artiste”.

Jean-Claude Ellena

Cumulant les succès dans le répertoire grand public comme dans la niche, le créateur pose son empreinte sur le paysage de la parfumerie française depuis près de cinquante ans. Une empreinte olfactive d’abord, reconnaissable entre toutes, subtil mélange d’épure et de simplicité. Mais le style Ellena, c’est aussi une conception singulière du métier de parfumeur, qu’il a concrétisée lorsqu’il s’est installé chez Hermès, en 2004. Devenu en janvier conseiller artistique auprès de la direction parfums, il partage aujourd’hui son temps entre sa maison de Cabris, sur les hauteurs de sa Grasse natale, et Paris.